Atelier cytométrie de flux

Principales applications de la Cytométrie en Flux : phénotypage et tri cellulaire

Adriana Delwail et Jean-François Jégoucytometrie

La cytométrie en flux est une technique de caractérisation individuelle, quantitative et qualitative de particules en suspension (cellules, bactéries, parasites, billes…) entraînées par un flux liquide et excitées par un laser. Le principal avantage de la cytométrie en flux est la vitesse d’acquisition des données pour un très grand nombre de cellules, permettant l’analyse de sous-populations cellulaires complexes et/ou rares et de les trier pour ensuite les mettre en culture, les analyser avec des outils de biologie moléculaire, de la microscopie confocal, de la protéomique ;  ou encore, d’étudier les canaux ioniques. L’objectif de l’atelier est d’aborder le principe de la cytométrie  en Flux et ses principales applications. Un immunomarquage fluorescent des différentes populations lymphocytaires, permettra d’analyser les sous-populations puis de les trier

Recherche

Menu principal

Haut de page